Les modalités
Accueil
L'aéroclub
L'aérodrome
Les avions
La vie du club
Les baptêmes
L'école de pilotage
L'U. L. M.
La voltige
Diaporama
Vidéos
Les tarifs
L'agenda
Liens
Météo
METEO YVETOT
camera IP
METEO FECAMP
Contact
Accès membres
mise à jour données adhérents
Articles aéro
Téléchargement
Foire Aux Questions

 

Il existe deux type de licence pour piloter un avion : Le brevet de base (BB) et le brevet de pilote privé (PPL)

Le brevet de base (BB)

Privilèges

Il permet à son titulaire de voler seul dans un rayon de 30 kilomètres autour du terrain de rattachement. L'emport de passagers est soumis à une autorisation préalable.

Formation

La réglementation impose :

  • un entraînement de 10 heures en double commande et de 5 heures en solo.
  • de satisfaire à un examen théorique (questionnaire à choix multiples),
  • de satisfaire à un examen en vol.
Pré-requis

Pour obtenir le brevet de base, il faut être âgé de 15 ans et obtenir un certificat médical d'aptitude auprès d'un médecin agréé.

La nouvelle licence de Pilote d’avion léger « LAPL » (Light Aircraft Pilot Licence)

1- Privilèges:

Pouvoir voler à titre non commercial sur des avions de classe SEP de masse maximale au décollage inférieure

à 2 tonnes dans toute l’Europe des 27 et en Suisse (+ autres pays si accords bilatéraux).

Le pilote ne pourra emmener que 3 passagers au maximum et seulement une fois qu’il aura fait 10 heures de

vol supplémentaire depuis l’obtention du LAPL.

2- Ages minimums :

1er vol solo : à 16 ans au moins.

Test LAPL : à 17 ans au moins.

3- Pré-requis

Théorique : obtenir le PPL(A) Théorique.

Pratique (attention ceci est un minima réglementaire et non un « standard »!!) :

Au moins 30 heures de vol en instruction dont :

- au moins 15 heures de vol en double commande et,

- au moins 6 heures de solo supervisé incluant 3 heures de navigation et au moins un

vol de 80NM avec un arrêt complet sur un aérodrome différent de celui de départ.

Examen pratique d’aptitude :

Test LAPL(A) qui sera proche du Test PPL(A) puisqu’au final, les privilèges des LAPL(A) et des

PPL(A) sont identiques en termes de pilotage et de navigation.

4- Médical :

Une visite médicale adaptée et propre au LAPL sera mise en place suivant des modalités encore en

discussion. Une visite médicale valide reste nécessaire. Le recours au médecin généraliste prévu dans la

réglementation européenne n’est pas envisagé en France (Ordre des médecins).

5- Validité :

Une nouveauté par rapport au PPL(A), le LAPL(A) a une validité « glissante » : le pilote devra toujours pouvoir justifier, dans les 24 mois précédant son vol, de :

- Au moins 12 heures de CDB incluant 12 décollages et 12 atterrissages ET

- D’un vol d’entrainement d’une heure minimum avec un instructeur.

S’il ne justifie pas de cette expérience, le pilote devra, soit faire un test en vol avec un Examinateur FE, soit effectuer les heures de vol manquantes sous la supervision d’un Instructeur FI(A).

6- Privilèges limités, sorte de « Brevet de Base »

- Pendant la période de formation à la licence LAPL, une possibilité est offerte par la « PART FCL » pour retrouver une sorte de « brevet de base avion » :

- Un élève-pilote LAPL peut exercer, sans supervision, avant qu’il ne remplisse les conditions d’obtention du LAPL, des privilèges limités :

au territoire national

à une zone géographique déterminée (30 km autour de sa base)

à des avions SEP <2000kg,

sans transport de passagers

Que devient Le Brevet de Base Avion actuel ?

Pour les titulaires actuels d’un Brevet de Base avion, brevet spécifiquement français, il sera nécessaire de le convertir en licence PART-FCL. Tout Brevet de Base non transformé avant le 08 avril 2014 ne sera plus valide.

Une passerelle de conversion entre le BB et le LAPL sera mise en place par la DGAC selon le modèle suivant :

Le brevet de pilote privé avion (PPL)

Privilèges

Il permet à son titulaire d'exercer sans rémunération les fonctions de Commandant de Bord ou de Copilote sur tout avion ou tout planeur à dispositif d'envol incorporé, transportant ou non des passagers ou du fret, qui n'est pas exploité dans le cadre d'une activité commerciale.

Formation

Les conditions sont les suivantes :

  • Un élève pilote doit avoir 16 ans révolus et un certificat médical valide pour effectuer un vol solo.
  • Un candidat à la licence PPL doit avoir 17 ans révolus et un certificat médical valide.
  • Un candidat à la licence PPL doit avoir 45 heures de vol, dont 25 heures de formation en vol en double commande, et au moins 10 heures de vol solo supervisé (dont 5 heures de vol solo sur la campagne et au moins un vol solo de 150 NM avec 2 atterrissages complets intermédiaires). La formation comprend une initiation au vol sans visibilité (réalisation d’un virage de 180°) et sur les 45 heures exigées, 5 heures peuvent être faites sur un entraîneur au vol ou un simulateur agréé. L’aptitude au vol de nuit exige 5 heures de vol supplémentaires de nuit dont 3 heures de double commande.
En moyenne, ce brevet s'obtient entre 50 et 60 heures.

La licence de Pilote Privé Avion permet à son titulaire d'exercer sans rémunération les fonctions de Commandant de Bord ou de Copilote sur tout avion ou tout planeur à dispositif d'envol incorporé transportant ou non des passagers ou du fret, qui n'est pas exploité contre rémunération.

Pré-requis

Pour obtenir le brevet de pilote privé PPL, il faut être âgé de 17 ans et obtenir un certificat médical d'aptitude auprès d'un médecin agréé.

Validité, prorogation, renouvellement

L’esprit des JAR-FCL est conforme à ce que la FFA défend depuis longtemps, à deux nuances près :

  • Faire un vol de vérification du niveau de compétence par l’instructeur de son choix, à condition d'avoir effectuer 12 heures de vol dans l’année qui précède, sinon c’est un contrôle en vol avec un examinateur dont le choix sera forcément plus restreint.
  • Il faudra faire attention de bien proroger sa licence (plus exactement sa qualification de classe monomoteur à piston) avant la date d’expiration, si non c’est un renouvellement avec un examinateur et une épreuve d’aptitude.
Par contre, l’ancienne qualification " B " se simplifie et se règle avec son instructeur FI sans formalité administrative compliquée.

Pour adhérer

  • Présenter une pièce d’identité et fournir une photographie d’identité,
  • Fournir une autorisation parentale pour les mineurs,
  • Fournir un certificat médical, établi par un médecin agréé par la Direction Générale de l’Aviation Civile (liste : au bureau de l’aéro-club, ou sur le site www.ff-aero.fr
  • Acquérir le manuel du pilote et un carnet de vol,

© 2016 Didier Breuque